publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Basedow : L'évolution de la maladie et les complications

Publié par : Dorothee Gebele (24. août 2015)

Dans les formes légères de la maladie de Basedow, il peut arriver que la maladie spontanément régresse sans traitement particulier. A long terme, le risque de rechute est néanmoins important en l'absence d’un traitement adapté.

Dans les formes sévères de la maladie de Basedow, une régression « naturelle » et spontanée de la maladie est peu probable. Dans des cas graves, la maladie peut même entraîner des complications mettant la vie du patient en danger en absence d’un traitement adapté.
Un traitement est donc fortement conseillé, quel que soit le degré de sévérité de la maladie de Basedow.

Des complications lors de la grossesse

Chez les femmes enceintes, la maladie de Basedow comporte un certain risque de complications liées à la grossesse, et même si la maladie est traitée, voire guérie : des anticorps antithyroïdiens peuvent en effet circuler dans le sang et atteindre le placenta. Ces anticorps peuvent ainsi stimuler la production hormonale de la thyroïde de l’enfant à naître et provoquer un hyperfonctionnement de la glande thyroïde chez le fœtus (hyperthyroïdie fœtale). Ceci risque d'entraîner d’autres complications chez le fœtus ou chez le nouveau-né, par exemple : naissance prématurée, faible poids de naissance, risque de mortalité plus élevé durant la première semaine de vie, ou hyperthyroïdie temporaire chez le nouveau-né.

Des problèmes cardiaques

Si la maladie de Basedow n’est pas traitée, elle peut à provoquer des complications, comme des battements du coeur anormaux (arythmie cardiaque) ou une insuffisance cardiaque.

La crise thyréotoxique

La crise thyréotoxique constitue une urgence médicale qui peut avoir des conséquences dramatiques, voire fatales. C’est une forme extrême de l’hyperthyroïdie où les signes de la thyrotoxicose (hyperthyroïdie) sont exacerbés, suite à une sorte d’« intoxication » aux hormones thyroïdiennes.

La crise thyréotoxique peut être causée par :

  • une hyperthyroïdie mal ou non traitée,
  • 
une prise excessive de médicaments à base d'hormones thyroïdiennes,
  • 
un traumatisme, une infection, un diabète non équilibré, une grossesse...

En réaction à un de ces déclencheurs, la thyroïde produit en très peu de temps de grosses quantités d’hormones thyroïdiennes. Ce dérèglement métabolique peut provoquer de nombreux symptômes comme : forte fièvre, transpiration, anxiété et tremblements, défaillance cardio-vasculaire et coma.

L’ostéoporose

Sans traitement, la maladie de Basedow inhibe le stockage de calcium dans les os, et risque aisni de favoriser une ostéoporose (déminéralisation osseuse) sur le long terme.


publicité