publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Basedow : Les causes

Publié par : Dorothee Gebele (24. août 2015)

La maladie de Basedow est une maladie auto-immune, cela signifie que la cause réside dans une mauvaise réaction de défense du système immunitaire : ce dernier agresse « sans raison » les tissus de sa propre thyroïde.

Normalement le système immunitaire combat des agents pathogènes comme des bactéries et des virus, ou d’autres substances étrangères au corps. En réaction à la présence de ces intrus, il produit des anticorps qui marquent ces agents pathogènes ou particules étrangères. Dans le cas de la maladie de Basedow, le système immunitaire identifie faussement comme corps étrangers des protéines de son propre organisme : il produit des anticorps contre ces protéines fixées à la thyroïde (récepteurs de la TSH) et cause ainsi des réactions inflammatoires. A ce jour, il n’a pas pu être déterminé pourquoi le système immunitaire produit ces anticorps chez les personnes souffrant de la maladie de Basedow.

La thyroïde se situe au niveau du cou, en-dessous du larynx, juste devant la trachée. La glande thyroïde produit différentes hormones qui ont une grande influence sur de nombreuses fonctions et parties du corps, par exemple : le métabolisme, le système cardiovasculaire, la température corporelle, les muscles, chez la femme : le cycle menstruel.

Une petite glande dans le cerveau, l’hypophyse, contrôle la production des hormones de la thyroïde. En cas de maladie de Basedow, la structure des anticorps produits par le système immunitaire ressemble à celle des hormones sécrétées par l’hypophyse pour réguler la thyroïde : les anticorps ont donc également le même effet que ces hormones, incitant ainsi la thyroïde en permanence à produire des hormones thyroïdiennes, ce qui cause une hyperproduction.

En plus de cette cause directe, certains facteurs de risque augmentent la probabilité d’apparition de la maladie de Basedow, tels que :



  • Prédisposition héréditaire : certaines familles recensent plusieurs cas de la maladie de Basedow. Pour cette raison on soupçonne que des influences génétiques contribuent à la survenue de la maladie
. En particulier les personnes du groupe HLA B8-DR3.
  • Sexe : les femmes sont plus touchées que les hommes par la maladie de Basedow
.
  • Maladies auto-immunitaires : la présence d’autres maladies auto-immunitaires (par exemple diabète de type I, rhumatisme inflammatoire) peut augmenter le risque de développer la maladie de Basedow
.
  • Stress : un stress permanent ou provoqué par un événement traumatisant peut, en présence d’une prédisposition héréditaire, augmenter le risque de développer la maladie de Basedow
.
  • Grossesse : en présence d’une prédisposition héréditaire, les changements hormonaux pendant ou après une grossesse peuvent augmenter le risque de développer la maladie
de Basedow.
  • Tabac : fumer influe sur le système immunitaire et peut augmenter le risque d’apparition de la maladie de Basedow. Plus une personne fume, plus le risque augmente. Chez les fumeurs déjà touchés par la maladie de Basedow, le risque de développer une exophtalmie est par ailleurs 8 fois plus élevé que chez les non-fumeurs.


publicité