publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Crohn : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. février 2017)

La maladie de Crohn est une maladie auto-immune. Ses causes sont multiples : environnementales, génétiques et infectieuses. 

Certaines habitudes de vie, principalement l'alimentation et le niveau de stress, pourraient favoriser l'apparition de la maladie de Crohn. Le tabac est un facteur aggravant de la maladie de Crohn. De multiples études épidémiologiques ont montré que la maladie de Crohn était plus fréquente dans les pays industrialisés que dans les pays en voie de développement, et que son incidence avait augmenté avec l'occidentalisation du mode de vie, depuis les années 50 jusqu'aux années 90.

Dans les pays industrialisés et à fort revenu, comme la France, l'incidence des MICI et notamment de la maladie de Crohn, suit une courbe comparable à celle du diabète de type 1. Tout cela suggère que le mode de vie « occidental » serait en cause.

Il pourrait y avoir un lien entre la maladie de Crohn et l'alimentation, trop riche en graisses animales, en sucres raffinés et trop pauvres en fibres ou en fruits. Mais ceci est très difficile à démontrer en pratique. Certaines bactéries et/ou champignons sont également incriminés dans l'apparition de la maladie. Mais ces causes font encore l'objet de recherches et de discussions. Un des facteurs de risque « environnemental » de la maladie de Crohn parfaitement démontré est le tabagisme actif. En revanche, le tabagisme a un effet tout à fait inverse au cours de la rectocolite hémorragique qui est préférentiellement une maladie du non-fumeur ou du fumeur sevré ! Les raisons de ces différences sont actuellement tout à fait inconnues.

On connaît le caractère familial de la maladie de Crohn et des travaux scientifiques de très haut niveau portant sur des familles dont plusieurs membres étaient atteints de la maladie de Crohn, ont montré que certaines parties des chromosomes 12 et 16 pouvaient être en cause, et notamment les gènes NOD2 ou CARD15. On sait également que chez les jumeaux vrais, le deuxième jumeau a 50% de risques supplémentaires de développer la maladie, si son frère est malade.

Cependant, la prédisposition génétique ne suffit pas au développement de la maladie. Il s'agit davantage de risques environnementaux, probablement multiples, et en fait surtout de la rencontre d'un terrain génétique avec un environnement particulier. Dans tous les cas, il faut insister que le fait que la maladie de Crohn n'est ni héréditaire, ni contagieuse.

Plus de 200 gènes ont été identifiés comme impliqués dans l'apparition ou la sévérité d'une maladie de Crohn. L'activité de ces gènes pourrait varier en fonction de l'environnement (alimentation, tabac, etc.). On parle de causes épigénétiques. 

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Ventre et digestion ou Un médecin vous répond !


publicité