publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Crohn : Les conseils alimentaires

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2015)

La maladie de Crohn provoquant une inflammation de la paroi de l'intestin, là où sont digérés les nutriments, entraîne des problèmes de nutrition.

Chez l'enfant, ces difficultés de digestion des nutriments peuvent avoir des conséquences sur la croissance. Il est donc important de veiller aux éventuelles carences provoquées par la maladie.

> Alimentation pendant les crises :

La paroi des intestins est enflammée, il faut donc la ménager en évitant des aliments « agressifs ». Pendant les périodes de poussée, il est conseillé dans certains cas de diminuer la consommation de lait et surtout de fibres alimentaires, comme les produits de boulangerie à la farine de blé ou les fruits et légumes crus ou non pelés. Même si ces produits n'ont pas d'effet nocif en soi, bien au contraire, ils augmentent le volume des selles et exercent donc une pression supplémentaire sur l'intestin.

> Alimentation de soutien :

Pour éviter des risques de carences nutritionnelles, on conseillera des suppléments, des complexes vitaminiques, minéraux, et des préparations liquides hautement caloriques que peut vous proposer votre médecin ou votre pharmacien.
Si l'intestin est trop irrité, ces nutriments ou compléments alimentaires pourront être pris par voie intraveineuse. Ils permettent de corriger la malnutrition et d'éviter les carences, notamment les carences en protéines, en vitamines et en minéraux.

 



publicité