publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La maladie de Crohn

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Plus de 100 000 personnes souffrent actuellement de maladie de Crohn en France, et on estime que près de 15 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour.

La maladie de Crohn est une MICI, autrement dit une maladie inflammatoire chronique intestinale, qui se manifeste le plus souvent chez les adolescents et les adultes jeunes, , hommes et femmes, entre 20 et 40 ans.

Généralement à l'origine de douleurs abdominales, de fièvre, de fatigue... elle altère fortement le quotidien de ceux qui en souffrent. L'évolution de la maladie se fait par poussées plus ou moins espacées, plus ou moins intenses, entrecoupées de phases de rémission tout au long de la vie.

Pour donner une définition complète de la maladie de Crohn, on doit ajouter qu'il s'agit d'une maladie en rapport avec une hyperactivité du système immunitaire intestinal contre des composants de sa propre flore (les milliards de bactéries que l'on héberge tous dans l'iléon et le côlon). Théoriquement, tous les segments du tube digestif peuvent être atteints, même si, le plus souvent, ce sont l'iléon (partie terminale de l' intestin grêle) et le côlon qui sont les plus touchés. En clair, le système de défense de notre organisme perçoit - à tort - les bactéries habituelles de la flore intestinale comme des intrus.

Se sentant agressé, ce système immunitaire intestinal fait agir ses mécanismes de défense, aboutissant à une inflammation inappropriée et persistante de la muqueuse intestinale qui persiste, et entraîne des lésions - des ulcérations, avec aussi le risque de survenue de sténoses (rétrécissement de l'intestin), de fistules (communication anormale entre 2 organes), ou d'abcès.
La maladie de Crohn se manifeste aussi par des troubles du transit, une anorexie et une malabsorption intestinale avec un amaigrissement, des carences nutritionnelles. Le traitement des poussées est à base de corticoïdes voire d'immunosuppresseurs.

Parfois la chirurgie est nécessaire si surviennent des complications ou lors de poussées extrêmement sévères. Il est nécessaire d'arrêter de fumer, le tabac étant un facteur d'aggravation de la maladie.

Heureusement, des progrès thérapeutiques permettent aujourd'hui de mieux soigner la Maladie de Crohn.



publicité