publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Cushing : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. août 2014)

Les symptômes de la maladie de Cushing sont variables et inconstants. De plus, la maladie de Cushing apparaît progressivement. Et ses symptômes sont souvent discrets et suffisamment courants pour être négligés. Le plus souvent, on retient quatre symptômes pour décrire la maladie :

> Une fragilité cutanée.
La peau est fine, souvent marquée par des ecchymoses, des ulcères cutanés. Des vergetures apparaissent, très visibles, à des endroits inhabituels. Le visage est rouge. Le patient souffre plus facilement de mycoses des ongles, de la peau.

> Des modifications morphologiques.
La personne prend du poids, avec une répartition anormale des graisses, avec une obésité dite androïde (en triangle inversé), une fonte musculaire et un amincissement de la racine des membres.

> Une hypertension artérielle est un symptôme fréquent en cas de maladie de Cushing.

> Des troubles de la sexualité.
Les symptômes sont variables : troubles des règles chez la femme (aménorrhée), impuissance chez l'homme, baisse de la libido.

A ces symptômes principaux de la maladie ou d'un syndrome de Cushing peuvent s'ajouter des perturbations secondaires comme un diabète, une dépression, une anxiété, une ostéoporose, une fragilité musculaire (fatigabilité), une acné...

Le diagnostic de la maladie de Cushing ou d'un syndrome de Cushing, nécessite des explorations complémentaires. Le meilleur moyen de confirmer le diagnostic et de visualiser un éventuel adénome de l'hypophyse, est d'effectuer une IRM du crâne. On peut aussi réaliser un scanner abdominal ou une IRM thoracique. On effectue aussi plusieurs dosages sanguins ou urinaires. Les patients souffrant de cette affection, sont suivis et traités par un endocrinologue.


publicité