publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Hodgkin : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. octobre 2014)

Les symptômes de la maladie sont assez peu nombreux et peu spécifiques. La maladie est souvent découverte lors d'un examen systématique (un peu par hasard alors que le patient consulte pour un autre problème) ou d'une consultation suite à la découverte d'un ganglion "douteux". C'est-à-dire qui reste présent en dehors d'une infection ( rhume, grippe....) ou qui a tendance à grossir, surtout chez l' adolescent.

On appelle cela une adénopathie. Celle-ci est les plus souvent située à la base du cou, au-dessus de la clavicule ou sous les bras. Ce qui les différencie des adénopathies liées à une infection, est qu'elles sont grosses, dures, indolores, et ne redeviennent pas normales avec la guérison de l'infection ou le traitement antibiotique. Ces ganglions doivent alors être examinés de très près par un médecin.

En effectuant une radiographie du thorax, le médecin peut détecter assez souvent une ou plusieurs masses anormales correspondant à la présence de ganglions qui ont grossi. Ceux-ci se situent entre les deux poumons.

Plus rarement des symptômes généraux peuvent également être présents : une perte de poids rapide et non expliquée (plus de 10 % de la perte du poids dans les 6 derniers mois), des épisodes de toux, un essoufflement à l'effort, une fièvre inexpliquée qui dure anormalement, des sueurs nocturnes abondantes. Enfin, les démangeaisons de tout le corps (spécialement au moment de se coucher dans des draps chauds) sont un symptôme assez caractéristique de la maladie de Hodgkin.


publicité