publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Hodgkin : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. octobre 2014)

La précision du diagnostic est d'une importance capitale pour la mise en place du traitement. Bien sûr la biopsie ganglionnaire, c'est-à-dire le prélèvement et l'examen en laboratoire du ganglion, sera effectuée. Plusieurs autres examens vont être nécessaires afin d'évaluer la gravité de la maladie. Tandis que la prise de sang permet un examen approfondi des différentes lignées de cellules, l'exploration radiologique (radio, scanner, échographie...) permet de repérer les ganglions atteints. Un prélèvement dans un os (moelle osseuse), puis une analyse en laboratoire, sont aussi réalisées.

En fonction du résultat de ces examens, un bilan d'extension tumorale sera effectué, permettant d'établir la meilleure stratégie thérapeutique possible.

Les traitements de la maladie de Hodgkin sont efficaces, et le taux de guérison est élevé. De ce fait, le pronostic de la maladie de Hodgkin est relativement très bon avec une survie globale de 91 %, à 5 ans des enfants et adultes de moins de 20 ans. Ceci est le résultat d'une évolution de la stratégie thérapeutique vers une chimiothérapie prépondérante et sur mesure, associée à une radiothérapie réservée aux masses ganglionnaires volumineuses. La stratégie thérapeutique dépend des stades d'évolution de la maladie de Hodgkin.

Ce traitement s'effectue dans un service d'hématologie.

Les progrès réalisés permettent d'améliorer la survie dans les quelques formes qui demeurent sévères et de diminuer la lourdeur des traitements.


publicité