publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Lyme : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. juin 2016)

La bactérie Borrelia responsable de la maladie de Lyme peut atteindre plusieurs tissus de l'organisme et donc se manifester par des symptômes variables d'un individu à l'autre. Elle a un tropisme particulier pour les articulations et les tissus nerveux.

Parfois, la piqûre de tique est passée inaperçue, et est alors attribuée à une pathologie neurologique ou articulaire.

La maladie de Lyme peut évoluer en 3 stades :

Le stade précoce, inapparent ou patent, se caractérise par un érythème migrant. Il s'agit d'une plaque rouge sur la peau dont la surface augmente progressivement autour de la piqûre de tique. Le symptôme apparaît dans les 8 à 10 jours qui suivent la piqûre et dure 3 semaines environ. Ce stade n'a, dans la plupart des cas, aucune incidence et le patient guérit.

Cependant, quelques uns verront leur maladie évoluer vers une 2ème phase avec l'apparition de symptômes neurologiques dans les semaines ou les mois suivants. Ils s'expliquent par les troubles suivants : polynévrites (lésions inflammatoires d'un nerf provoquant des paralysies, des fourmillements, etc.), atteinte des nerfs crâniens avec une paralysie faciale, méningite (inflammation des tissus entourant le cerveau, les méninges), etc. Ces troubles neurologiques disparaissent avec un traitement adapté.

Dans un délai de quelques mois à 2 ans après la piqûre, peuvent apparaître des arthrites (inflammations ou infections des articulations). Les genoux sont fréquemment atteints, de même que les épaules, les coudes, voire les autres articulations. Si elle n'est pas traitée, l'arthrite liée à la maladie de Lyme peut provoquer une invalidité permanente. L'infection peut aussi entraîner des anomalies des battements cardiaques, une atteinte cutanée, plus rarement des symptômes oculaires.

A lire aussi : 
> Le moustique tigre et Zika
> Les morsures de chien : quand consulter ?


publicité