publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La maladie de Lyme

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. juin 2016)

© Jupiterimages/Hemera

La maladie de Lyme a été décrite pour la première fois en 1975 aux Etats-Unis dans les environs de la ville de Lyme (Connecticut). Les médecins avaient détecté un nombre anormal de personnes atteintes de pathologies articulaires infectieuses ; la responsabilité de la tique fut rapidement établie.

Cette maladie infectieuse et non contagieuse est transmise par des tiques vecteurs d'une bactérie. Celle-ci est issue de la famille des Spirochètes et se dénomme Borrelia. Il en existe plusieurs : Borrelia Burgdorferi, Borrelia garinii, etc.

Les tiques infectées contaminent la personne par le biais d'une piqûre.
La maladie passe souvent inaperçue et n'a aucune conséquence ; quelquefois elle peut entraîner des troubles neurologiques et articulaires évoluant éventuellement vers un handicap permanent.

Toutes les personnes piquées par une tique ne développeront pas la maladie de Lyme. Le risque de la survenue de la maladie de Lyme après une morsure de tique est très faible !

La prévention de la maladie de Lyme est simple, et consiste avant tout à se protéger des tiques. Il faut porter des vêtements longs et des chaussures fermées lorsqu'on marche en forêt ou dans des espaces broussailleux. Et examiner la peau et les cheveux en rentrant. Et, sans attendre, enlever la tique, si l'une est fixée à la peau.

A voir : La piqûre de tique : que faire ?

Une infection par Borrelia se traite efficacement par des antibiotiques.

Cette maladie est largement répandue dans les régions tempérées et froides de l'hémisphère Nord. En France, quelques milliers de cas annuels sont recensés.

 

Auteurs : Dr MC Bonduelle et Dr Ada Picard.


publicité