publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Raynaud : les conseils d'expert et un témoignage

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. janvier 2016)

En cas de maladie de Raynaud, il faut se protéger efficacement du froid. Pour cela, on ne lésine pas sur les astuces.

  • Une paire de gants, c'est bien... Mais on peut encore faire mieux. Multipliez les couches : portez des gants de soie très fins sous vos gants habituels pour un meilleur confort thermique (en vente dans les magasins de sport).
  • Vous partez au ski ? Optez pour des chaufferettes. Ces “coussinets” se transforment en mini bouillottes quand vous les malaxez. A glisser dans vos poches, à l'intérieur de vos gants et même sous vos pieds!
  • Évitez de fumer car cela aggrave les symptômes.
  • Évitez de vous blesser les mains.
  • Consultez votre médecin traitant au moindre doute, pour les cas graves, il pourra vous adresser vers un spécialiste : un médecin vasculaire ou un spécialiste de médecine interne.

A tester : certaines personnes pratiquent une sorte de rééducation quotidienne. Elles plongent leurs mains quelques minutes dans de l'eau tiède puis elles baissent la température jour après jour afin de repousser leur seuil de sensibilité.

Les conseils du médecin spécialiste

Interview du Dr Jean-Pierre Laroche, médecin spécialiste vasculaire.

La maladie de Raynaud est assez impressionnante, doit-on s'inquiéter pour autant ?

Dans la majorité des cas, il n'annonce pas de désordre vasculaire futur important. En particulier si la maladie survient entre l'adolescence et 40 ans. En revanche, si les crises débutent vers 45-50 ans, il faut être plus vigilant. Il est conseillé de consulter son médecin traitant rapidement pour rechercher la cause. Il peut signaler une maladie chronique plus grave.

Certaines personnes sont-elles plus susceptibles de présenter cette maladie?

La maladie de Raynaud présente une composante psychologique importante. On s'est aperçu qu'elle touchait notamment des femmes anxieuses, voire introverties. Dans ce cas, toutes les pratiques visant à diminuer l'anxiété comme la relaxation ou le yoga et l'activité physique en générale, ont un effet positif sur les symptômes.

Témoignage de Karima, 30 ans, qui souffre de la maladie de Raynaud...

« On m'a diagnostiqué une maladie de Raynaud à 17 ans, après un séjour au ski. Mes mains avaient viré au violet, j'ai eu très peur. Ma mère aussi souffre de cette maladie. Cela n'a jamais été très handicapant pour moi car j'ai toujours travaillé dans des bureaux bien chauffés. J'ai donc rarement pris de médicaments. J'essaye d'éviter au maximum les situations problématiques. J'ai toujours une paire de gants dans mon sac à main. Il y a deux ans, alors que j'attendais mon premier enfant, je me suis aperçue que les symptômes avaient disparu. Pour l'instant, ils ne sont pas encore revenus... ».

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Les différents types de yoga
> Prenez soin de vos mains !


publicité