publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladie de Verneuil : Les symptômes

Publié par : Elide Achille (25. juillet 2014)

Les signes de la maladie de Verneuil, qui en font souvent la difficulté diagnostique, sont des furoncles. Les symptômes qui doivent faire penser à une maladie de Verneuil : des nodules inflammatoires débutant en général au niveau des plis axillaires et inguinaux.

Au fur et à mesure que la maladie évolue, les nodules peuvent s'infecter et devenir suppurants. S'ils ne peuvent pas "éclater", des petites fistules peuvent se former et libérer du sang et du pus.
Lors des premières poussées, les nodules ne sont pas suppurants, mais leur apparition peut être douloureuse. Et lorsque les poussées deviennent chroniques, elles peuvent alors provoquer des plaques et des cicatrices, parfois même des fistules.

La gravité de la maladie de Verneuil varie selon les personnes. Toutefois, si on n'intervient pas dès le début de la maladie, il se peut que des cas modérés évoluent vers des formes chroniques et invalidantes. On aura alors une multiplication des nodules qui vont augmenter de volume et s'enflammer de plus en plus fréquemment. Ils vont pouvoir fusionner entre eux en créant des abcès chroniques. Les périodes des poussées inflammatoires vont s'alterner avec des périodes de rémission.

Sur le plan de la qualité de vie, la maladie va devenir difficile à vivre pour le patient : les éruptions vont être douloureuses et malodorantes. Le patient va devoir porter des pansements en permanence pour protéger les fistules et les cicatrices.


publicité