publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladies du foie : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. avril 2016)

Les symptômes d'une maladie du foie ne sont pas majeurs quand débute cette maladie. C'est à un stade avancé que les maladies du foie présentent de véritables symptômes qui sont très souvent peu spécifiques, comme une fatigue, des douleurs en haut et à droite de l'abdomen, parfois des épisodes de démangeaisons, un peu de fièvre, une perte d'appétit... ou encore une jaunisse.

Les maladies du foie sont donc difficilement repérables au début de leur évolution. D'où l'importance de pouvoir détecter le plus tôt possible une éventuelle maladie du foie. Il est en effet important de prendre en charge le plus tôt possible une maladie du foie et d'éviter ainsi les complications ultérieures.

Le premier examen à faire pour explorer le foie et une éventuelle maladie du foie, est d'effectuer une prise de sang qui permet d'analyser les enzymes hépatiques (TGO, TGP...), ou encore la bilirubine qui donne le teint jaune à la peau et aux muqueuses.

Des examens d' imagerie médicale peuvent être aussi réalisés : une échographie du foie, une IRM, un scanner.

D'autres examens spécifiques peuvent être réalisés pour explorer le foie.
> Les examens invasifs : ce sont des actes médicaux qui nécessitent un passage à travers la peau ou les muqueuses. Pour connaître le diagnostic précis d'une maladie du foie, la biopsie hépatique (micro-prélèvements dans le foie) permet de diagnostiquer une cirrhose, par exemple. Cette méthode n'est pas dénuée de risques, et devient de moins en moins utilisée.

> Les examens non invasifs : moins douloureux, d'autres outils de diagnostic se sont progressivement imposés, comme le Fibrotest® (test sanguin) en 2003, puis le FibroScan®, une sonde qui mesure la dureté et l'élasticité du foie.

Depuis 2011, un nouveau test sanguin, le Cirrhomètre®, permet le diagnostic de la cirrhose. Rendez-vous dans votre laboratoire habituel, à jeun, comme pour une prise de sang. Plusieurs marqueurs sanguins sont sélectionnés et analysés par un ordinateur. Ce test permet d'affirmer ou d'exclure et la probabilité d'une cirrhose dans 75 % des cas. Rapide et peu coûteux, le Cirrhomètre® est remboursé à 100 % par la sécurité sociale (à 37,80 €) dans certaines indications.



publicité