publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mélanome et cancer de la peau : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. octobre 2015)

Les causes des cancers de la peau et du mélanome sont aujourd'hui bien connues. Le cancer de la peau est en augmentation importante depuis 20 ans. Cette augmentation est directement en relation avec l'augmentation de l'exposition au soleil (vacances, loisirs en plein air...).

Ce sont les rayons ultraviolets (UV) qui sont responsables des lésions cellulaires. Les UV B sont les premiers incriminés, mais les UV A (du soleil, et des lampes à bronzer) sont aussi sur la sellette.

Les personnes ayant un phénotype clair - c'est-à-dire la peau claire, les cheveux blonds ou roux et les yeux clairs (plutôt d'Europe du Nord) - sont plus vulnérables au cancer de la peau que les personnes à peau plus foncée (Europe du Sud). Mais ces dernières ne sont pas non plus à l'abri de cette maladie.

Il existe des cas familiaux de cancer de la peau : on sait aujourd'hui sur quel chromosome se trouve les anomalies génétiques qui prédisposent à l'apparition d'un mélanome.

L'exposition des enfants au soleil, de façon intermittente et intensive, pendant les mois d'été, entraîne des lésions cellulaires irréversibles qui peuvent évoluer vers un mélanome à l'âge adulte.

Même si les UV et le vieillissement sont les deux principales causes de la survenue d'un cancer de la peau (dont le mélanome), d'autres facteurs peuvent aussi favoriser le développement de ces cancers. Il arrive en effet que certaines cicatrices (de brûlures, par exemple) dégénèrent en mélanome. Cela s'explique par le fait que les cicatrices correspondent à la réparation d'une plaie, et donc à un remaniement cellulaire : les cellules qui forment une cicatrice sont fragiles et donc susceptibles de s'altérer plus facilement.



publicité