publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mélanome et cancer de la peau : le mélanome nodulaire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. octobre 2015)

Le mélanome nodulaire est une forma particulière de mélanome. Si la plupart du temps, ce cancer s'étend plutôt en surface de la peau, ce mélanome a la caractéristique de croître en profondeur, vers le derme et l'hypoderme. Ce qui fait qu'il s'agit d'une tumeur assez "agressive", avec plus rapidement un risque de métastases. Il représente environ 10% des mélanomes cutanés.

Il peut survenir sur n'importe quelle partie du corps, même si la peu est très rarement exposée au soleil. Le mélanome nodulaire peut être diagnostiqué sur le tronc, le cou, la tête... Mais en réalité, toutes les zones de la peau doivent être regardées.

Il apparaît sous la forme d'un bouton de couleur noir ou marron très foncé, la peau forme un relief peu régulier, à cet endroit. Mais attention, certains sont dits achromiques. Dans ce cas, le nodule a un aspect très proche de la peau normale, un peu translucide ou légèrement rosé. Cet aspect qui peut être trompeur. C'est pour cela qu'au moindre doute, mieux vaut consulter un dermatologue. Ce type de mélanome achromique représente environ 5% des mélanomes nodulaires.

Comme on l'a dit, le mélanome nodulaire s'étend en profondeur dans la peau, et si la lésion n'est pas enlevée rapidement, le cancer va s'étendre. Des cellules cancéreuses risquent d'être transportées dans la circulation sanguine ou lymphatique, et pour constituer alors des métastases (au niveau des ganglions ou d'autres organes). Les ganglions les plus proches du mélanome seront les premiers concernés, puis des ganglions plus éloignés. Les organes risquant d'être touchés sont le foie, les poumons, le cerveau...



publicité