publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Méningite de l'enfant : les conseils du pédiatre

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. janvier 2011)


Est-ce que la méningite reste une maladie grave ?

Bien sûr ! D’abord, c’est une pathologie fréquente chez l’enfant. Vous entendez régulièrement parler d'école ou de crèches fermées, pour cause d’épidémie de méningite. Les enfants, notamment ceux qui vivent en collectivité, notamment pendant l’hiver ou l’automne sont sujets à des infections ORL. Les méningites sont la plupart du temps des complications de ces infections ORL. On peut encore mourir de méningite. Même si dans la plupart des cas heureusement il s’agit de méningites virales, relativement bénignes. Cependant, dans certains cas, il s’agit d’une méningite bactérienne qui peut provoquer la mort d’un enfant en quelques heures. Il est donc très important de poser rapidement un diagnostic.

Quels sont les signes que les parents peuvent repérer ?

La fièvre, bien sûr. En premier. Un enfant qui a plus de 39° C de fièvre, doit être surveillé pour envisager une éventuelle méningite. Surtout s’il a des maux de tête ou une raideur de la nuque. Mais il ne faut pas attendre. Face à une forte fièvre, il faut immédiatement appeler le médecin. Lui saura repérer des symptômes que les parents ne connaissent pas forcément. Et c’est au médecin aussi d’informer les parents justement, sur des signes importants qui peuvent les mettre en alerte. Comme, par exemple, le purpura. Si les parents voient des taches rougeâtres apparaître sur le corps de leur enfant et que ces taches ne s’effacent pas à la pression, il faut immédiatement emmener l’enfant à l’hôpital, ou appeler son médecin qui le fera hospitaliser. Et surtout il faut accepter que soit pratiquée une ponction lombaire. Cet examen a mauvaise réputation, à tort : c’est le seul moyen de poser le diagnostic de méningite et de déterminer le bon traitement.

Et la vaccination ? Est-elle efficace ?

La vaccination contre Hémophilius influenzae a permis de quasiment éradiquer cette cause de méningite. Il existe des vaccins contre la plupart des bactéries responsables de méningites. Le vaccin contre le pneumocoque est très efficace. Le vaccin contre le méningocoque C vient d’être intégré au calendrier vaccinal. Et depuis peu, on dispose d'un vaccin contre le méningocoque du groupe B. Il faut savoir que la maladie régresse grâce à cette vaccination. Il est donc très important de faire vacciner son enfant, pour le protéger.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Maladies infantiles ou Santé de Bébé !



publicité