publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ménopause précoce : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. juin 2014)

Les causes et les facteurs à l'origine d'une ménopause précoce ne sont pas forcément et toujours identifiables. L'âge de la ménopause est programmé, inscrit dans les ovaires de chaque femme et pratiquement rien ne pourra le modifier : l'âge de la puberté, le nombre de grossesses, la prise de la pilule antérieure n'influent pas sur le moment de survenue de la ménopause.

En revanche, on sait qu'un tabagisme important et de longue durée peut l'avancer d'une à deux années, et donc favoriser une ménopause précoce.

> Il existe une certaine prédisposition familiale à la survenue plus ou moins précoce de la ménopause ; mais si l'âge de la ménopause de la mère peut donner une indication, elle ne peut pour autant servir de règle.

> On parle de ménopause « iatrogène » ou induite lorsqu'elle fait suite à certains traitements qui vont altérer la fonction des ovaires de façon importante et définitive. C'est le cas des chimiothérapies, ainsi que de la radiothérapie ou de la chirurgie (l'ablation des ovaires associée à une hystérectomie).

> Il peut exister des causes génétiques avec des anomalies chromosomiques portant sur le chromosome X, le chromosome sexuel féminin, comme le syndrome de Turner avec un caryotype 45 X au lieu de 45 XX, dans lequel il manque un X.

> Une origine auto-immune (thyroïdite de Hashimoto, lupus...) a été évoquée. En effet, il a été constaté que ces maladies générant des auto-anticorps pouvaient s'accompagner de façon concomitante d'une insuffisance ovarienne prématurée.

Mais il faut noter que dans la majorité on ne trouve pas de cause à une ménopause précoce.



publicité