publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La ménopause précoce

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. juin 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

En France, l'âge moyen de la ménopause se situe à 51 ans, mais ce n'est qu'une moyenne statistique recouvrant des situations très différentes, avec une période de pré-ménopause, elle aussi très variable selon les femmes.

On parle de ménopause précoce, ou de plus en plus souvent d'insuffisance ovarienne prématurée (IOP), lorsque l'arrêt des règles survient avant 40 ans, cela concerne environ 1 % des femmes. Il existe un défaut prématuré de sécrétion des hormones ovariennes (hormones sexuelles).

La ménopause précoce est souvent mal vécue par les femmes, ayant l'impression de vieillir de façon prématurée, de terminer leur vie gynécologique avant l'âge... A côté de cet aspect psychologique difficile, la femme présente parfois des symptômes qui perturbent fortement le quotidien, comme des bouffées de chaleur.

Un médecin généraliste ou bien sûr un gynécologue peuvent être consultés. Si la baisse de la sécrétion des hormones féminines est confirmée, un traitement est proposé pour éviter les conséquences néfastes de ces troubles hormonaux, comme les risques d' ostéoporose, ou la survenue de problèmes cardio-vasculaires. Le traitement devrait être poursuivi jusqu'à la cinquantaine. Et une surveillance médicale est préconisée. Lors de cette consultation, le médecin recherche la cause de la ménopause précoce, mais dans la majorité des cas, l'origine précise ne sera pas découverte...

Auteur : Hélène Hodac
Consultant expert : Docteur Alain Tamborini, gynécologue

 



publicité