publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ménopause : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. janvier 2016)

Le Traitement Hormonal Substitutif (THS) de la ménopause est un traitement hormonal qui se substitue aux hormones normalement sécrétées par les ovaires avant la ménopause. On parle également de THM (traitement hormonal de la ménopause). 

Il est constitué de l'association de deux hormones : les oestrogènes et la progestérone. Les oestrogènes diminuent les symptômes climatériques dont les bouffées de chaleur et le risque d'ostéoporose, tandis que la progestérone contrebalance l'action des oestrogènes et diminue le risque de développer un cancer du corps de l'utérus.

Si la patiente a subi une hystérectomie, c'est-à-dire l'ablation de l'utérus, elle n'aura pas besoin de prendre de la progestérone.

Le Traitement Hormonal substitutif se présente de différentes manières : timbres, sprays, comprimés, crème. Il est indiqué pour des symptômes climatériques gênants, ou dans le cas d'une ménopause précoce. Il a aussi un intérêt dans la diminution du risque d'ostéoporose.

Le Traitement Hormonal substitutif peut être prescrit seulement en l'absence de contre-indications, comme des antécédents de cancer du sein, de maladie thrombo-embolique, de maladie cardio-vasculaire, etc.

La patiente et son médecin doivent discuter ensemble des bénéfices attendus et des risques encourus avec ce traitement. Comme pour tout traitement médical, ce traitement doit être prescrit si le bénéfice est net par rapport au risque encouru. C'est une discussion que les femmes en période de ménopause auront avec leur médecin traitant ou leur gynécologue. La décision finale revient à la patiente. Le Traitement Hormonal substitutif est alors prescrit pendant quelques années en continu à doses optimales.

Le médecin doit revoir sa patiente régulièrement pour évaluer l'efficacité du traitement, pour revoir si nécessaire les posologies ou envisager son arrêt au bout de 3 ou 5 ans.

La surveillance gynécologique est indispensable.

Un grand débat international a eu lieu en 2003 sur l'intérêt du traitement hormonal substitutif de la ménopause. L'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) a écrit un document daté du 19 Décembre 2003 sur la « Mise au point sur le traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause ».

A voir notre vidéo : Traitement oestrogénique de substitution à la ménopause

La ménopause s’accompagne de symptômes comme bouffées de chaleur ou sécheresse vaginale et la baisse du taux des œstrogènes augmente le risque de certaines maladies chez les femmes ménopausées. Aussi, un traitement de substitution peut être prescrit.

Une question que beaucoup de femmes se posent : le traitement de la ménopause, augmente-t-il le risque de cancer du sein ? Trouvez la réponse dans cette vidéo-interview : 

Pendant la ménopause, des traitements peuvent alors être proposés pour soulager ces symptômes, en fonction du résultat du bilan médical. Mais ces traitements augmentent-ils le risque de cancer du sein ? La réponse de l’expert en vidéo…

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Ménopause, Gynécologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Ménopause : des traitements au naturel
> Comment ne pas grossir à la ménopause ?
> Dérèglement hormonal



publicité