publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Migraine ophtalmique : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. novembre 2014)

Les symptômes constituant la migraine ophtalmique apparaissent en amont de la migraine, ou en même temps. L'aura migraineuse visuelle se manifeste du côté controlatéral à la migraine. Elle associe :

> Des symptômes positifs : des points lumineux ("phosphènes"), des lignes scintillantes de forme géométrique (on les compare souvent aux fortifications de Vauban), des déformations visuelles,

> Des symptômes négatifs : avec une zone dans laquelle la vision est floue ou absente, comme le scotome (trou noir dans le champ visuel).

De façon caractéristique, les symptômes positifs et négatifs s'associent en même temps. La présentation la plus fréquente est le "scotome scintillant" : point lumineux qui évolue progressivement vers un scotome. Le plus souvent, ces symptômes n'affectent pas tout le champ visuel, mais seulement une partie. Ils persistent si l'on ferme successivement l'un des deux yeux. Ils n'apparaissent jamais brutalement, mais en quelques minutes et durent ensuite moins d'une heure (une vingtaine de minutes).

Il existe différents types de migraine ophtalmique. Dans la forme la plus typique, l'aura migraineuse visuelle est suivie d'un mal de tête unilatéral (généralement du côté opposé à celui concerné par les troubles visuels) très pulsatile qui va durer plusieurs heures, et s'associer à des nausées, voire des vomissements, ainsi qu'à une gêne au bruit et à la lumière. Elle peut également être suivie d'un mal de tête moins sévère, peu pulsatile et plus diffuse.
Enfin, elle peut n'être suivie d'aucune céphalée, il s'agit alors d'une aura migraineuse isolée.


publicité