publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La migraine ophtalmique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. novembre 2014)

© Jupiterimages/BananaStock

La migraine ophtalmique est une forme de migraine avec aura qui associe le traditionnel mal de tête à des symptômes neurologiques visuels, qu'on nomme autrement « aura visuelle ». L'aura apparaît en amont, ou de manière contemporaine à la migraine. Et se manifeste du côté controlatéral à la migraine, par divers symptômes visuels variables d'une personne à l'autre.

Le plus fréquent est le scotome scintillant (point lumineux dans un hémi-champ visuel qui évolue vers un trou noir dans le champ visuel). D'autres manifestations sont possibles, comme la perte du champ de vision controlatéral à la migraine, un scotome (trou noir dans le champ visuel), des phosphènes (éclairs lumineux dans un champ visuel), hallucinations visuelles (comme la déformation de certains objets), visions kaleïdoscopiques, etc.

La migraine ophtalmique serait en partie expliquée par des facteurs génétiques. Ainsi, il n'est pas rare de retrouver des antécédents familiaux de migraine, et plus précisément de migraine avec aura.

Comme toutes les migraines, les crises peuvent être favorisées par des facteurs internes ( stress, hormones, manque ou excès de sommeil, etc.) et par des facteurs externes ( alimentation, pilule contraceptive, consommation de toxiques, fortes stimulations sensorielles, etc.).

La prise en charge d'une migraine ophtalmique repose sur les règles hygiéno-diététiques, sur le traitement médicamenteux de la crise, et, éventuellement, sur des traitements de fond.


publicité