publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mycose vaginale : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. novembre 2015)

Plusieurs causes peuvent être à l'origine des mycoses vaginales. Il y en a certaines sur lesquelles on peut agir, et d'autres sur lesquelles on ne peut pas faire grand-chose. Voici une liste des différents facteurs qui risquent de bouleverser l'équilibre vaginal, son pH... et au final provoquer une mycose vaginale :

1 - Dans la vie de tous les jours
Certaines situations de la vie courante peuvent être en cause dans le survenue d'une mycose vaginale et parfois de sa répétition.

  • L'hygiène excessive de la zone intime, les douches vaginales, ou l'utilisation de savons agressifs... parce qu'ils abîment la flore naturelle protectrice,
  • Le port de pantalons serrés et de dessous synthétiques... parce qu'ils favorisent la macération et l'acidification de la zone intime,
  • Le stress et la fatigue... parce que la flore vaginale est fragile et y serait sensible,
  • Un diabète mal contrôlé... car l'augmentation de sucre dans l'organisme, nourrit les champignons et les aide à se multiplier. C'est en réalisant un bilan sanguin après la répétition d'infections, comme des mycoses vaginales, que l'on découvre parfois un diabète,
  • La consommation de médicaments antibiotiques... car ils sont agressifs sur les mauvaises bactéries, mais aussi sur les « gentilles » et perturbent alors le bon équilibre de la flore vaginale,
  • La contraception (seulement certaines pilules)... par les modifications hormonales qu'elle entraîne, peuvent aussi favoriser la survenue d'une mycose vaginale.

2 - Durant certaines périodes de la vie

La période des règles, la puberté, la grossesse et enfin la ménopause sont des périodes de variations hormonales qui peuvent entraîner une élévation du pH vaginal et perturber son acidité naturelle. Pendant la grossesse, par exemple, les hormones fabriquées en grande quantité par le placenta favorisent la prolifération du Candida.



publicité