publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mycose vaginale : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. novembre 2015)

Il suffit d'une fois pour que l'on s'en souvienne. Les symptômes de la mycose génitale sont gênants et parfois douloureux. Le vagin et/ou la vulve est enflammé et irrité, et on le sent !

Ces symptômes sont faciles à identifier. La mycose vaginale déclenche des démangeaisons, et une sensation de brûlure accrue à la miction (quand on fait pipi) et lors des rapports sexuels. Concernant ce dernier point, la douleur entraînée par la mycose est telle que tout accès au plaisir est impossible...

La mycose vaginale à Candida albicans engendre également assez souvent des pertes blanches plus ou moins importantes que l'on peut retrouver sur la culotte, et qui ne sont pas odorantes. La zone intime est rouge, gonflée, et peut être parcourue parfois de quelques fissures.

Attention ! La mycose vaginale doit être différenciée de la vaginose car ces deux infections diffèrent par leur traitement. Les symptômes sont les mêmes mais s'opposent sur deux points. Dans la vaginose, les pertes blanches sont malodorantes et les douleurs lors des rapports sont moindres par rapport à la mycose.

Lorsque les mycoses sont récidivantes, l'impact psychologique peut être important. La honte et la culpabilité sont très présentes et peuvent parfois déboucher sur une dépression. Des difficultés de couple peuvent même se greffer, les rapports sexuels étant douloureux pour la femme.

Pour en savoir plus sur les symptômes, regardez cette vidéo :

Questions intime



publicité