publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Névrose : les traitements

Publié par : Dr. Ada Picard (14. mars 2017)

Le traitement de la névrose est avant tout psychothérapeutique. En effet, même si les causes des névroses sont sous-tendues par des éléments biologiques, ces derniers peuvent évoluer grâce à l'apprentissage de nouveau comportements et la restructuration des cognitions.

C'est pourquoi les thérapies cognitivo-comportementales ont un intérêt majeur dans le traitement des névroses. Les thérapies de la troisième vague, comme la thérapie des schémas ou les thérapies basées sur la pleine conscience, permettent en outre, d'acquérir une meilleure compréhension de son fonctionnement et de développer une bienveillance envers soi-même, qualité souvent manquante dans les névroses. Celle-ci permet d'apaiser le conflit intérieur névrotique à l'origine des symptômes.

Les thérapies psychanalytiques, comme la psychanalyse à proprement parler, ont pour but de faire ré-emerger à la conscience des conflits et traumatismes restés à l'état inconscient. Cela pourrait permettre, pour certaines personnes, de désamorcer certains blocages et de se libérer des angoisses névrotiques.

Quant aux traitements anxiolytiques et/ou antidépresseurs, ils ont un intérêt pour soulager les symptômes invalidants, comme les crises d'angoisse, certains TOC, la phobie sociale, ou encore la dépression qui vient parfois compliquer la névrose.

Cependant, ces traitements médicamenteux sont uniquement symptomatiques et ne soignent pas la cause de la névrose. Ils doivent être complétés dans tous les cas par une psychothérapie, sans quoi la névrose risque de persister après l'arrêt du traitement.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un psy vous répond

A lire aussi :

> Psychothérapie : laquelle choisir ?
> Trouble obsessionnel compulsif (TOC)
> Mindfulness : vivre en pleine conscience



publicité