publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Nodule de la thyroïde : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. novembre 2014)

Pour un petit nodule, bénin, sans symptôme associé, il est inutile de suivre un traitement. L'important est surtout de surveiller régulièrement son évolution. Ce cas de figure est assez fraquent.

Si celui-ci est douloureux et kystique (il présente une partie liquide), une ponction de liquide pourra soulager le patient.

En cas d'hyperthyroïdie due à la sécrétion d'hormones par le nodule, un traitement par iode radioactif pourra être proposé.

Le patient doit se rendre à l'hôpital, dans un service de médecine nucléaire pour avaler une gélule contenant une faible dose d'iode 131. Il pourra ressortir dans la journée. En respectant quand même quelques précautions expliquées par le médecin spécialiste : ne pas s'approcher des enfants ou des femmes enceintes pour ne pas les irradier.

L'iode 131 va se fixer au nodule et donc limiter sa fonction. Progressivement, sa taille diminuera. Mais il ne disparaîtra pas.

Autre traitement plus radical, nécessaire lorsqu'il y a risque de cancer : l'ablation partielle ou totale de la thyroïde.

L'opération se déroule sous anesthésie générale. Le chirurgien pratique une incision de 3 à 4 cm dans les plis du cou et enlève la moitié (lobectomie) ou l'ensemble de la thyroïde (thyroïdectomie totale).

Dans ce dernier cas, le patient devra suivre un traitement hormonal quotidien à vie pour pallier l'absence d'hormones thyroïdiennes.


publicité