publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Nymphomanie : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. août 2014)

La nymphomanie peut être qualifiée de pathologique lorsqu'il y a un vécu pénible de cette sexualité envahissante. Les causes de cette hypersexualité sont de deux types : primaires ou secondaires à une autre pathologie.

- Les causes primaires
Il peut exister des prédispositions psychologiques à la nymphomanie, comme certains traits de personnalité (impulsivité, difficulté à rester seul, etc.). La nymphomanie peut également survenir dans les suites d'un événement de vie ou de l'exposition à un facteur de stress. Dans ce cas, la nymphomanie correspond à un mécanisme de défense contre la dépression et/ou l' anxiété. Elle peut également être secondaire à un trouble psychologique avéré, comme la dépression ou le trouble bipolaire.

- Les causes secondaires
Toutes les affections qui provoquent une désinhibition peuvent favoriser l'apparition d'une nymphomanie.
C'est ainsi que la prise de toxiques (alcool, amphétamines, cocaïne, crack, etc.) peut provoquer des états proche de la nymphomanie, avec la conjonction d'une excitation et d'une levée de l'inhibition.

Elle peut aussi être secondaire à un trouble neuro- psychiatrique : accès maniaque, début de démence, paralysie générale, atteinte neurologique frontale (tumeur, traumatisme crânien, épilepsie), schizophrénie, etc.
La recherche de symptômes associés et la chronologie de ces derniers, permettront d'identifier la (ou les) cause(s) de la nymphomanie.


publicité