publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Occlusion intestinale : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. octobre 2014)

Trois mécanismes peuvent être en cause dans l'occlusion intestinale.

> L'occlusion intestinale par obstruction

L'intestin peut être « bouché », par exemple, par un gros polype ou une tumeur. Chez les enfants on redoute l'invagination (retournement d'un segment de l'intestin dans le segment précédent). Chez les très jeunes enfants, par exemple, une occlusion peut survenir dans le cadre d'une invagination sur le diverticule de Meckel. Chez les personnes âgées grabataires, le fécalome (selles bloquées dans le rectum) est une cause fréquemment retrouvée.

> L'occlusion intestinale par étranglement

L'obstruction peut survenir à cause d'un obstacle situé à l'extérieur du tube digestif. Par exemple, l'intestin peut être "coincé" dans une bride (sorte de tissu fibreux cicatriciel d'une précédente intervention abdominale) ou dans une hernie, voire lors d'une éventration de la paroi abdominale (l'intestin sort et se bloque dans la hernie). Parfois l'intestin se tord sur lui-même : c'est un volvulus.

> L'occlusion intestinale réflexe

Les médecins parlent d'iléus ou d'occlusion fonctionnelle. Il s'agit d'une paralysie réflexe consécutive à un syndrome abdominal douloureux. Cela peut se produire lors d'une colique néphrétique, une pancréatite, une péritonite...
Assez "classique" est aussi l'iléus biliaire, avec un passage d'un calcul provenant de la vésicule biliaire dans l'intestin.

A noter qu'une occlusion peut survenir juste après une intervention chirurgicale abdominale. C'est d'ailleurs une cause assez fréquente d'occlusion aiguë. Après toute intervention de ce type, le chirurgien sera d'ailleurs attentif à ce que l'opéré ait "fait des gaz", signifiant la reprise du transit normal.



publicité