publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Occlusion intestinale : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. octobre 2014)

L'occlusion intestinale se manifeste de manière brutale et spectaculaire, ou progressive et insidieuse. Les symptômes par lesquels elle se manifeste sont triples : douleur abdominale, vomissements, et arrêt des selles et des gaz. L'intensité et les caractéristiques de ces symptômes dépendent de la localisation de l'obstacle occlusif.

La douleur abdominale est intense dans la moitié des cas.
Les nausées et les vomissements sont des symptômes habituels, surtout lorsque l'obstacle siège au niveau de l'intestin grêle.
L'arrêt du transit intestinal n'est pas constant. Il est d'autant plus fréquent que l'obstacle siège au niveau du colon.

Une suspicion d'occlusion intestinale nécessite un avis médical urgent. En effet, certaines occlusions doivent être traitées chirurgicalement dans les plus brefs délais. En pratique le médecin généraliste oriente le patient vers un service d'accueil des urgences ou de chirurgie abdominale. A l'hôpital, outre les premiers soins, le malade bénéficiera de toute une série d'examens complémentaires permettant de déterminer l'origine de l'occlusion et de réaliser un bilan préopératoire, le cas échéant.

On pratique une radio de l'abdomen sans préparation (ASP) et une prise de sang. Sur le cliché radiographique, on observe des « niveaux » liquides en amont de l'occlusion. Par la suite, pour affiner le diagnostic ou réaliser le bilan pré-opératoire le médecin réalise d'autres examens. Toutes les techniques d'exploration abdominales : scanner, échographie, lavement, coloscopie... peuvent être employées en fonction des symptômes du patient.



publicité