publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Occlusion intestinale : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. octobre 2014)

Le traitement de l'occlusion intestinale doit être mis en place en urgence, et dans le cadre d'une hospitalisation. Il associe un traitement médical et chirurgical.

> Le traitement médical

Elle est possible en cas d'iléus paralytique ou en attente de l'intervention chirurgicale. L'hospitalisation est nécessaire, le plus souvent dans un service spécialisé (de gastro-entérologie). Le patient est laissé à jeun avec une perfusion pour l'hydratation et l'alimentation. Afin de vider l'estomac et pour laisser l'intestin au repos, on met généralement en place une sonde naso-gastrique. Une fine sonde est passée par le nez jusque dans l'estomac, et le contenu de l'estomac remonte dans la sonde vers l'extérieur. En fonction du diagnostic, un traitement par antibiotiques est prescrit.

> Le traitement chirurgical

La nature de l'intervention chirurgicale dépend de la cause de l'occlusion. Les occlusions par strangulation nécessitent une opération urgente, car il y a un risque de nécrose intestinale. Les occlusions par obstacles mécaniques doivent faire l'objet d'une ablation de l'obstacle en question (une tumeur par exemple). Dans tous les cas, les opérations digestives sont des interventions importantes. Les suites opératoires demandent une surveillance attentive et des soins minutieux. Le malade reste à jeun jusqu'à ce que les intestins se remettent à fonctionner normalement. La reprise alimentaire est progressive.

Sans traitement, l'occlusion intestinale risque d'évoluer vers une perforation intestinale et une péritonite (inflammation du péritoine, la membrane qui tapisse l'abdomen).



publicité