publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'orchite

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. février 2015)

Aïe... dans la plupart des cas, une orchite fait mal. L'orchite est une inflammation aiguë du testicule d'origine infectieuse. Elle se manifeste par un oedème, une rougeur et une douleur intense du testicule, de la fièvre et des nausées.

On ne connaît pas sa prévalence, mais l'orchite est peu fréquente et touche majoritairement les hommes jeunes, entre 15 et 35-40 ans, ainsi que les hommes d'âge mûr. Dans tous les cas, son aspect de “grosse bourse aiguë” douloureuse doit amener le patient à consulter sans attendre.

Il faut insister sur la douleur scrotale qui est un élément déterminant dans le diagnostic. C'est elle qui va permettre de ne pas confondre l'orchite avec une torsion testiculaire, ou un cancer du testicule, autrement plus graves et dont le traitement peut s'avérer radical (exérèse du testicule).

Une autre incertitude concerne le passage ou non à la chronicité. L'orchite peut d'emblée devenir chronique ou le devenir suite à un précédent épisode infectieux. La douleur peut alors persister pendant plusieurs semaines avant que l'on trouve la cause réelle, le plus souvent à distance.

Dans la majorité des cas, l'orchite correspond en fait le plus souvent une inflammation de l'épididyme (épididymite) ou de l'épididyme et du testicule à la fois (orchi-épididymite), est une affection bénigne, dont le traitement est bref (trois à dix jours de prise d'antibiotique) et qui ne laisse pas de séquelles.


publicité