publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ostéoporose : le témoignage d’un patient

Publié par : Dr. Ada Picard (19. octobre 2016)

Entretien avec Agathe, âgée de 65 ans, chez qui on a découvert une ostéoporose après une fracture du poignet.

Quelle a été votre réaction après le diagnostic ?

La surprise d'abord car rien ne pouvait laisser penser que mes os devenaient « poreux » comme disent les médecins. Mais dès que ma fracture du poignet a été consolidée, j'ai décidé avec Guy, mon mari, qui a quelques années de plus que moi - et qui n'a eu qu'un tassement de vertèbres car il est très grand et assez maigre - de réagir pour empêcher la maladie de progresser.

Qu'avez-vous fait en pratique ?

Tout d'abord, j'ai demandé conseil à un ergothérapeute pour éviter les chutes à la maison. Ensuite j'ai consulté un kinésithérapeute pour apprendre à faire des exercices avec des poids et des élastiques pour « densifier » les os. Avec mon mari, on fait 15 min d'exercice tous les matins et puis on fait de la marche 2 fois par semaine : avec le club de randonnée, on a même essayé la nordic walk !

Vous êtes une adepte de la phytothérapie...

Un médecin phytothérapeute nous prescrit du calcium marin, de la vitamine D, de la vitamine C naturelle, du magnésium, et un mélange de plantes (ortie + prêle).

Sources et notes

- Comment prévenir les fractures dues à l'ostéoporose, HAS, mai 2007.
- Diagnostic de l'ostéoporose en rhumatologie chez les femmes ménopausées. Rapport d'élaboration de référentiel d'évaluation des pratiques professionnelles, ANAES, juillet 2004.
- Levy P. The cost of osteoporosis in men: the French situation. Bone 2002; 30 (4): 631-6.

- Le sie internet de l'AFLAR : www.tout-sur-osteoporose.fr ou www.aflar.org/l-osteoporose

Une ligne téléphonique : Allo Ostéoporose de l'AFLAR 0810 43 03 43
Une application pour smartphone "Le voleur d'Os" 


publicité