publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ostéoporose : les complications

Publié par : Dr. Ada Picard (19. octobre 2016)

L'ostéoporose donnant par définition des os fragiles, ceux-ci risquent de se casser : c'est ce qui fait toute la gravité de cette maladie. Les fractures les plus fréquentes sont celles du col du fémur (au niveau de la hanche), les fractures du poignet et celles des vertèbres.

Parmi les complications : les fractures des vertèbres passent quelquefois inaperçues. On parle improprement de tassements vertébraux. Ce sont des personnes « qui se tassent », leur dos se voûte, la taille diminue. Une radiographie de la colonne vertébrale montrera des vertèbres fracturées, plus ou moins bien consolidées et une ostéoporose.

Un traumatisme minime, une chute de sa hauteur, un faux pas, peuvent entraîner une fracture chez une personne souffrant d'ostéoporose.

Les fractures chez les personnes âgées peuvent entraîner d'importantes conséquences. Elles risquent d'engendrer une invalidité et une perte de leur autonomie voire le décès. Après une fracture du col du fémur, le risque de décès est de 20% dans l’année suivante.

Il est impossible de prévoir la gravité de la première fracture due à l'ostéoporose et le traumatisme qu'elle va engendrer. On sait en revanche qu'après cette première fracture, les autres risquent de s'enchaîner : pour 25 % des personnes touchées, une seconde fracture survient ainsi dans l'année qui suit la première. 


publicité