publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ostéoporose : les examens

Publié par : Dr. Ada Picard (19. octobre 2016)

L'ostéodensitométrie permet de diagnostiquer de manière précise une ostéoporose et de déterminer sa gravité. C'est un examen radiologique qui mesure la Densité Minérale Osseuse (DMO). Totalement indolore, il s'effectue un peu comme une radiographie, sauf que l'on reste plus longtemps sous l'appareil (pas de panique : les rayonnements émis sont peu importants).

L'os est plus ou moins dense à la radio. Quand la densité osseuse est diminuée par rapport à la moyenne d'une tranche d'âge, il y a une ostéoporose plus ou moins importante. Le résultat est exprimé par le T-score. T-score > - 1 : densité normale.

On différencie plusieurs stades dans l'évolution de l'ostéoporose en fonction de la mesure de la densité osseuse et de la présence de fractures ou non : l'ostéopénie (-2,5 > T-score > - 1) qui est une diminution de la densité osseuse, l'ostéoporose sans fracture ou la densité osseuse est plus faible encore, l'ostéoporose sévère avec fracture (T-score > 2,5).

L'ostéodensitométrie est remboursée pour toutes les personnes dites « à risque », quel que soit l'âge, à partir du moment où le médecin fonde la demande de remboursement sur des facteurs de risque reconnus. Concrètement, il est préférable que l'ordonnance mentionne : « examen remboursable pour raison de ... »


publicité