publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Panaris : Les causes

Publié par : Elide Achille (26. janvier 2015)

Le panaris est une infection superficielle qui touche les parties molles des doigts.
La cause de la survenue d'un panaris est l'inoculation d'une bactérie dans la peau, par une porte d'entrée cutanée : une plaie, une blessure, une piqûre d'insecte, une ampoule... La plupart du temps, le germe responsable du panaris est le staphylocoque doré, ou plus rarement un streptocoque. Dans ces cas, on parle de panaris bactérien.

Le fait d'avoir en permanence des petites plaies sur les doigts peut être un facteur de risque, il faut donc éviter de se ronger les ongles et d'arracher les peaux et les cuticules autour des ongles, parce que ces micro-blessures constituent des possibilités d'entrée pour les germes.

Certaines personnes sont plus exposées que d'autres au risque de développer ce type d'infections : les travailleurs manuels, les toxicomanes...
De même, les personnes souffrant de certains déficits immunitaires (SIDA), ou de maladies chroniques (diabète) sont également à risque. Dans ces cas, la prévention du panaris fait partie de l'éducation thérapeutique de sa propre maladie.

D'autres patients ayant des atteintes neurologiques peuvent être concernés par une perte de la sensibilité cutanée, et peuvent ne pas ressentir la douleur et les symptômes liés au développement du panaris. S'ils n'inspectent pas régulièrement leurs doigts et leurs orteils, ils risquent de découvrir leur panaris trop tardivement.

Plus rarement, le panaris peut être dû au virus de l'herpès. Ce type de panaris, dit panaris herpétique, se manifeste généralement pour la première fois chez l'enfant par une stomatite qui se manifeste par des petites ulcérations buccales semblables aux aphtes. Quand une personne a cette primo-infection, le fait de porter ses doigts à la bouche expose au risque de contamination.
Une fois contracté, ce virus peut se manifester de façon récurrente, toujours dans le même région des doigts, tout comme pour l' herpès labial ou génital.


publicité