publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pelade : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

La pelade est une maladie dont la cause est le plus souvent psychosomatique. Ce qui n'exclut pas le principe selon lequel il existerait une prédisposition génétique. Certaines personnes seraient plus à même de déclencher de souffrir d'une pelade. Celle-ci serait expliquée par de multiples facteurs, et plus particulièrement par des mécanismes auto-immunitaires, eux-mêmes stimulés lors de périodes de stress ou de choc émotionnel. Certaines maladies auto-immunes (même si c'est extrêmement rare), tel que le vitiligo, peuvent être en cause dans l'apparition d'une pelade.

Contrairement à ce qu'elle peut laisser penser, la pelade n'est pas contagieuse... contrairement à la teigne qui provoque des plaques d'alopécie rougeâtres et prurigineuses (qui démangent). Il fait cependant s'assurer d'éliminer ce diagnostic.

Faut-il s'inquiéter face à l'apparition d'une pelade ? Non, car les raisons des chutes de cheveux sont souvent ponctuelles, et ne sont le prélude de la pelade que de façon exceptionnelle. Souvent, et selon les individus, la chute de cheveux est liée à des variations hormonales. La chute de cheveux est, par exemple, fréquente lors de la grossesse et après l' accouchement. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter. Cependant, même si la pelade n'est pas grave en soi, il peut intéressant de recherche la cause, et plus particulièrement de rechercher une source de stress. La prise de conscience de ce dernier peut déjà suffire à soigner la pelade.

Vous pouvez toutefois demander conseil à votre coiffeur. Si vous trouvez que vous perdez vraiment trop vos cheveux, il est temps de prendre rendez-vous chez un dermatologue pour un bilan. Lui seul jugera de la pertinence d'un éventuel traitement. En effet, seul un médecin pourra dépister l'éventualité d'une autre maladie dont la conséquence serait la pelade, comme une maladie auto-immune, par exemple.

A noter, par exemple, que le médecin cherche une éventuelle autre cause à une perte localisée de cheveux, comme une contamination par un champignon (mycose - teigne).



publicité