publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pelade : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Les symptômes de la pelade sont assez simples, mais l'étendue et la durée de la pelade varient d'une personne à l'autre. La pelade se présente sous la forme de plaques alopéciques (perte de cheveux) rondes ou ovalaires bien limite´es, de taille variable. Ces plaques sont disposées sur un cuir chevelu en bonne santé, ni rouge, ni squameux, ni prurigineux (qui démange), ni enflammé, etc.

Le symptôme le plus fréquent est la plaque unique de quelques centimètres de diamètre. On peut cependant également observer des lésions étendues et multiples, voire une alopécie de l'ensemble du cuir chevelu (pelade totale).

Plus rarement, ces zones sans cheveux peuvent être de couleur rose´e. Il n'y a classement pas de symptômes supplémentaires, mais on peut noter chez certains patients une légère démangeaison, une sensation de brûlure, voire des douleurs, et ce lorsque la chute de cheveux débute. La pelade peut rarement être diffuse. Dans ce cas, elle est plus difficile a` diagnostiquer. Un aspect clinique très évocateur du diagnostic est la visualisation de cheveux « en points d'exclamation », c'est-a`-dire des cheveux cassés avec une base amincie. On peut noter également lors de la repousse, des cheveux blancs ou moins pigmentés que les cheveux non atteints.

Chez l'enfant, les deux principaux diagnostics différentiels (différents de la pelade) auxquels le médecin pensera sont la teigne et la trichotillomanie. Les symptômes cliniques sont cependant différents le plus souvent : dans la teigne, les plaques comprennent habituellement des cheveux cassés courts et des squames ; dans la trichotillomanie, les plaques sont mal limitées, il n'y a pas de réelle alopécie et les cheveux sont de longueur différente.



publicité