publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Péricardite : Les traitements

Publié par : Elide Achille (11. juillet 2014)

Sont prescrits des traitements contre l'inflammation : des anti-inflammatoires non-stéroïdien, ou des corticostéroïdes, plus du repos. Le traitement anti-inflammatoire dure environ une semaine, même si généralement la douleur passe rapidement. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il est nécessaire de rechercher les causes, et une biopsie péricardique peut être envisagée.
Des antibiotiques peuvent être administrés en cas de péricardite d'origine bactérienne, mais encore une fois, le médecin doit en avoir la preuve avant de prescrire ce traitement.

Une opération chirurgicale n'est indiquée que lorsqu'on est au stade de la péricardite chronique constrictive, si la prise de médicaments n'est pas concluante.
En phase aiguë, on ne fait normalement recours à la chirurgie qu'en cas d'épanchement important : la présence d'un volume considérable de liquide dans le péricarde entraîne une compression du coeur. Cela peut évoluer vers une tamponnade, c'est-à-dire, un essoufflement important du patient.
Dans ce cas-là, il y a une véritable urgence chirurgicale : la ponction du péricarde à l'aiguille consiste à drainer le péricarde pour évacuer le liquide.

La péricardite est une maladie qui peut rechuter. Pour en réduire les risques, il est conseillé de mener une vie saine, d'avoir une alimentation équilibrée, d'éviter de fumer et de limiter la consommation d' alcool. Il est également essentiel de contrôler régulièrement la pression artérielle, et de rechercher si l'on souffre d'un diabète et de vérifier son taux de cholestérol.


publicité