publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Péritonite : les symptômes

Publié par : Dorothee Gebele (22. décembre 2015)

Les symptômes typiques d’une péritonite sont des douleurs abdominales soudaines et intenses. C’est pourquoi les personnes touchées adoptent souvent une posture courbée pour limiter les douleurs. Généralement, la paroi abdominale est très tendue et dure, les muscles abdominaux se contractant un peu sous forme de crampes, de contractures.

A un stade avancé, la péritonite peut, comme toutes les maladies inflammatoires, provoquer des symptômes moins spécifiques et communs à ceux de maladies plus courantes, par exemple :

Les symptômes de la péritonite diffèrent selon s’il s’agit d’une péritonite localisée ou d’une péritonite généralisée.

Les symptômes de la péritonite localisée

En cas de péritonite localisée, les douleurs abdominales se limitent à la zone de l’inflammation initiale. Le plus souvent, le ventre est tendu et sensible aux pressions ou au toucher à cet endroit. La localisation des douleurs dépend surtout de la maladie, du problème initial à l’origine de la péritonite. Si une appendicite est la cause de la péritonite, les douleurs se manifestent souvent dans la région inférieure droite de l’abdomen.

D’autres symptômes d’une péritonite localisée peuvent être : une fièvre légère, des nausées ou une constipation.

Les symptômes de la péritonite généralisée

Dans le cas d’une péritonite généralisée (péritonite diffuse), l’inflammation s’est étendue à toute la cavité abdominale, ce qui provoque des douleurs dans tout l’abdomen. En réaction aux douleurs, les muscles abdominaux se contractent sous forme de crampes, d’une contracture, provoquant un durcissement de toute la paroi de l’abdomen. Pour soulager ces douleurs, la personne concernée adopte automatiquement une posture spécifique : couchée sur le côté, le dos courbé et les jambes fléchies.

De larges parties de l’abdomen étant touchées par l’inflammation lors d’une péritonite généralisée, les symptômes d’accompagnement sont également plus forts. Souvent le patient :

  • a une forte fièvre,
  • se sent agité et étourdi,
  • souffre de nausées et de vomissements,
  • est couvert de sueurs froides,
  • a un pouls accéléré.

Comme une péritonite généralisée touche également l’intestin, elle provoque souvent des symptômes comme des diarrhées, une constipation voire un arrêt complet des selles.

Note : les symptômes caractérisant une péritonite peuvent aussi se manifester pour d’autres maladies... pour cette raison, le médecin cherchera éventuellement ces autres pathologies, et devra établir un diagnostic précis. Etant donné que la péritonite généralisée (diffuse) peut mettre la vie du patient en danger, il est important de consulter rapidement un médecin en présence d’un ou de plusieurs des symptômes décrits ci-dessus, pour poser un diagnostic précis. Il est essentiel que la péritonite soit rapidement prise en charge.

Le diagnostic

A l’hôpital ou chez votre médecin, plusieurs examens seront effectués afin de déterminer si vous souffrez effectivement d’une péritonite et en trouver la cause :

  • une analyse de sang afin d’évaluer – entre autres - le degré d’infection,
  • une échographie du ventre pour visualiser l’intérieur de la cavité abdominale,
  • une radiographie de l’abdomen afin de déterminer s’il y a de l’air dans la cavité abdominale, ou analyser d’autres symptômes anormaux…

Afin d’identifier les agents pathogènes ayant provoqué la péritonite, le médecin peut éventuellement également prélever un échantillon du liquide de l’abdomen (ascite). Cette ponction d’ascite est importante notamment lorsque le patient souffre d’une péritonite primaire.


publicité