publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Personnalité borderline : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. août 2014)

Il existe différents degrés de personnalité borderline, et les traitements en dépendent.

1 - L'hospitalisation

Les formes très graves de personnalité borderline requièrent des séjours hospitaliers, parfois répétés. Ces derniers sont le plus souvent motivés par des situations aiguës (tentative de suicide, dépression, etc.) quoique leur efficacité apparaît meilleure dans le cadre d'hospitalisations séquentielles, c'est-à-dire programmées à intervalles réguliers.

Ces séjours hospitaliers ont un intérêt dans l'apaisement qu'il procure (grâce au cadre et à la présence de l'équipe soignante) et dans l'amorce ou le maintien d'un suivi psychothérapique.
Car le véritable traitement de toute personne souffrant d'une personnalité borderline est la psychothérapie au long cours (consultations régulières auprès d'un psychothérapeute ), plus que toute forme de prise en charge répétitive et morcelée initiée dans l' urgence.

2 - Les médicaments

Si les traitements psychotropes sont parfois indispensables pour soulager les symptômes (anxiolytiques, antidépresseurs, etc.) et atténuer l'impulsivité (et par la même le risque de passage à l'acte), ils ne peuvent prétendre guérir la personnalité borderline dans le fond.

3 - Le soutien psychologique et la psychothérapie

Outre l'intérêt primordial du soutien apporté par l'entourage proche, il est important de se faire aider par un professionnel.
Certaines psychothérapies ont prouvé leur efficacité dans l'amélioration du trouble.
Parmi celles-ci, on retrouve la thérapie comportementale et dialectique, la thérapie orientée sur les schémas, ou d'autres thérapies d'inspiration psychanalytique.

Globalement, l'intérêt d'une psychothérapie est d'acquérir une meilleure gestion émotionnelle, de corriger les schémas dysfonctionnels nés au fur et à mesure des expériences de l'enfance, et de trouver une nouvelle façon plus saine d'aborder la vie.
Quant à la psychanalyse pure, elle est classiquement déconseillée.

La thérapie se déroule, en général, en face à face avec un contrat de soins pré-établi entre le patient et son thérapeute.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans notre FORUM Psychologie !


publicité