publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Phéochromocytome : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

Le traitement d'un phéochromocytome repose principalement sur une opération chirurgicale, c'est-à-dire sur l'exérèse de la tumeur. Durant l'intervention, le phéochromocytome est placé dans un sac afin de ne pas disséminer les cellules tumorales vers les autres organes. Cette opération doit être effectuée par une équipe entraînée à cause de l'hypervascularisation de la tumeur et l'instabilité de la tension artérielle. Des à-coups ou des chutes tensionnelles peuvent en effet survenir au cours de l'opération et compromettre son succès. Si l'opération n'est pas bien menée, elle peut entraîner des récidives voire engager le pronostic vital.

Dix à quinze jours avant l'intervention, le patient prend un traitement à base d'alpha-bloquants qui vont bloquer les effets de la sécrétion d'hormones et stabiliser la tension artérielle.

Dans la majorité des cas, la chirurgie permet de retirer l'intégralité de la tumeur et de supprimer les symptômes. Dans les formes malignes, la chirurgie sera complétée par d'autres traitements : chimiothérapie, radiothérapie...

Suivi. Une première fois, trois à six mois après l'opération chirurgicale. Le contrôle repose sur une prise de sang (bilan biologique) et l'IRM, voire un examen de médecine nucléaire (scintigraphie), renouvelé à un an et à cinq ans.

Si le phéochromocytome dépasse une certaine taille, un contrôle est effectué à un an, puis tous les ans pendant cinq ans, tous les deux ans pendant dix ans, enfin tous les cinq ans. En raison du risque de récidive et de malignité dans les formes familiales le patient sera suivi à vie.

La plupart des cas de phéochromocytomes font l'objet d'une prise en charge par le réseau INCA COMETE où les patients peuvent trouver un centre référent : 3 centres experts nationaux (Hôpital Cochin, Institut Gustave Roussy et Hôpital Européen Georges Pompidou), 32 centres experts régionaux et 3 centres associés pour l'Outre-mer.


publicité