publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Phlébite : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. août 2014)

La phlébite superficielle (para-phlébite) des veines superficielles des membres inférieurs provoque l'apparition d'un cordon veineux ou variqueux induré sous la peau, il est sensible, rouge et chaud.

Cette affection n'est pas grave comparée à la thrombophlébite profonde du réseau veineux profond où les signes qui font penser à cette maladie sont : une légère fièvre, une accélération du pouls, une douleur du mollet qui est chaud et la jambe est plus ou moins gonflée par un oedème.

Une douleur ressentie dans le mollet, qui ne passe pas, nécessite d'aller très rapidement consulter une médecin qui décidera s'il faut faire un examen par écho-doppler pour vérifier s'il s'agit d'une phlébite... ou pas.

L'écho-doppler est l'examen obligatoire pour faire le diagnostic de thrombophlébite du membre inférieur. Il arrive qu'un autre examen soit nécessaire, une phlébographie, c'est-à-dire injecter un produit de contraste dans la veine pour la visualiser avec son caillot (surtout selon la localisation de la thrombo-phlébite). Un scanner ou une IRM peuvent être faits pour diagnostiquer une thrombophlébite située sur une veine du bas ventre (bassin). Une prise de sang est quelquefois réalisée (dosage des D-dimères).

La thrombophlébite profonde est grave par sa complication potentielle majeure qui est l' embolie pulmonaire : le thrombus risque de se détacher de la paroi veineuse, remonter le long de la circulation veineuse, arriver dans le coeur droit, et repartir dans les artères pulmonaires où le thrombus se bloque dans des vaisseaux trop petits.

L'embolie pulmonaire peut provoquer une insuffisance cardiaque majeure. Le patient devra séjourner en service de soins intensifs pour être soigné.


publicité