publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Phobie sociale : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. novembre 2014)

La phobie sociale touche entre 6 % et 10 % de la population. On sait que ça peut commencer très tôt, dès l'enfance, mais surtout dès l' adolescence. Les premiers symptômes de phobie sociale peuvent se révéler entre 11 et 15 ans. Alors, est-ce qu'il y a un lien avec cet âge difficile où l'on doute de soi ? Où les changements du corps touchent aussi l'âme ? Où l'on a du mal à affronter son propre regard ? Où les hormones sont en pleine ébullition ? Pas sûr ! Si la phobie arrive à l'adolescence, c'est qu'elle a fait son nid bien plus tôt. Dans l'enfance.

D'ailleurs, il n'est pas rare que, chez les plus jeunes, la phobie sociale s'exprime par une phobie scolaire. Et c'est ainsi que les parents conduisent leur enfant chez le psychologue ou le psychiatre.

Lorsque la phobie est diagnostiquée tôt, dans l'enfance, ou à l'adolescence et que la prise en charge intervient rapidement, alors le traitement est mis en place et les choses s'arrangent assez vite.

Le problème se pose lorsque la phobie n'est pas repérée, risquant alors de s'installer. Des années de souffrance peuvent s'écouler, avant une prise en charge. Le phobique est très fort pour développer une panoplie de situations d'évitement. Il va construire sa vie, non plus en fonction de ses désirs et de ses intérêts, mais en fonction de sa phobie sociale. Et cela peut durer longtemps.


publicité