publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pied d'athlète : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Les symptômes du pied d'athlète sont assez facilement reconnaissables. L'infection débute habituellement entre le 4ème et le 5ème orteil, c'est-à-dire au niveau des orteils les plus petits, souvent les plus serrés dans les chaussures. La mycose peut se révéler par une fissure rouge et endolorie, des démangeaisons, de petites peaux blanches qui se détachent, voire des bulles remplies de liquide.

La fissuration est le symptôme le plus fréquent, plus ou moins associée à une douleur à type de brûlure et à des desquamations (autrement dit, une peau qui pèle). Le pied d'athlète peut ainsi prendre un aspect typique de couenne blanchâtre, macérée, fendue et douloureuse.

Sans traitement, l'infection peut se propager aux autres espaces inter-orteils. Elle peut aussi atteindre le dessus et le dessous du pied ou` l'on peut alors constater une zone rouge qui démange fortement. Une atteinte des ongles des pieds (ongles épaissis, cassants) et/ou des plantes de pieds (apparaissant épaisses, avec des peaux qui se détachent...) est également possible.

Comme c'est le cas pour toute plaie cutanée, une infection par des bactéries peut également survenir secondairement.
Le diagnostic est clinique et doit être fait par un médecin. Il se base sur les symptômes et est renforcé par la présence de facteurs favorisants (voir « Les causes »).


publicité