publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pied d'athlète : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Pour être sûr de se débarrasser du pied d'athlète, il vaut mieux éviter de se traiter seul, mais plutôt consulter un médecin ou un podologue.

Le traitement repose sur un médicament, un antifongique appliqué localement, sous forme de sprays, lotions ou crèmes. Les applications sont poursuivies de trois à six semaines, même si les lésions ont disparu. Quand l'infection est très étendue, ou si on ne parvient pas à en guérir avec ce traitement, le médecin peut prescrire un antifongique par voie orale (comprimés).

En plus de ce traitement pour soigner le pied d'athlète, il faut également avoir une hygiène rigoureuse des pieds. La toilette se fait au savon de Marseille et le séchage des pieds doit être minutieux, particulièrement au niveau des espaces interdigitaux. Le port de chaussettes en coton, ou tout du moins en fibres naturelles, est recommandé.

Concernant les souliers, il est préférable de choisir des chaussures aérées. L'idéal étant les sandales, en été...

Quelques conseils pour éviter les récidives :

> Évitez de marcher pieds nus dans les lieux à risques : vestiaires, piscines, gymnases. Adoptez les sandales !

> Pour les chaussures et les chaussettes, préférez les fibres naturelles ! Et n'oubliez pas de temps en temps d'aérer vos pieds.

> Gardez les ongles des pieds courts, cela facilite la détection des lésions.

> Éventuellement, vaporisez vos chaussures une fois par semaine avec un traitement antifongique acheté en pharmacie.

> Lavez, désinfectez, ou jetez les chaussures contaminées.


publicité