publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pityriasis rosé de Gibert : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Le pityriasis rosé de Gibert, du nom du dermatologue français qui fit la première description en 1860, est fréquent chez l'adolescent et l'adulte, mais exceptionnel chez le nourrisson.

La cause du pityriasis rosé de Gibert n'est pas connue. Cependant, des arguments plaident en faveur d'une cause virale. Plus précisément, l'apparition du pityriasis rosé de Gibert sous forme de petites épidémies, et l'absence d'efficacité du traitement contre les champignons, laisse penser que la cause puisse être virale. Le virus en cause, sera de manière vraisemblable, un virus du groupe Herpes HHV6 (Herpes Virus 6) ou HHV7 (Herpes Virus 7).

C'est en tout cas ce que suppose, sans certitude, certains spécialistes. Mais, contrairement à ce que l'on pourrait penser, les lésions du pityriasis rosé de Gibert ne seraient pas dues à une infection directe des cellules de la peau, mais à une réaction de la multiplication du virus dans l'organisme. Ce qui expliquerait l'absence de contagiosité des lésions du pityriasis rosé de Gibert. C'est pourquoi les personnes porteuses de cette maladie sont autorisées à fréquenter les femmes enceintes, les bébés, les piscines, etc.

Certains antibiotiques (en particulier la pristinamycine) peuvent provoquer une éruption cutanée très semblable au pityriasis rosé de Gibert. Mais cela reste très rare. L'arrêt du traitement permet à la fois de confirmer la cause médicamenteuse, et de soigner l'éruption cutanée.


publicité