publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pityriasis rosé de Gibert : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Dans 80% des cas, il n'y a pas de symptômes avant-coureurs du pityriasis rosé de Gibert. Le premier symptôme est, en général, un médaillon, de diamètre variable (2 à 5 cm), avec une zone centrale claire, "chamois", d'aspect fripé ou gaufré, entourée d'une zone rougeâtre bordée d'une fine peau blanchâtre. Ce "médaillon" se situe le plus souvent sur le tronc, ou parfois sur les membres... mais il peut aussi être absent.

Il ne doit pas être confondu avec un dermatophyte (éruption cutanée provoquée par un champignon). Le pityriasis rosé de Gibert se différencie de ce dernier par ces caractéristiques : son apparition brutale et non progressive, la forme ovalaire et non arrondie, l'absence d'évolution centrifuge (disparition progressive de la plaque à partir du centre), l'absence ou la discrétion des démangeaisons, et l'absence de contagiosité.

Quelques jours après l'apparition du médaillon, survient une éruption qui ressemble à de l'eczéma : de nombreuses petites plaques rouges (de plusieurs millimètres à quelques centimètres), recouvertes de fines peaux blanches, avec peu ou pas de démangeaisons. Ces plaques rouges apparaissent dur le dos, la poitrine, mais aussi sur les bras, les mains...L'évolution de ces symptômes se fait spontanément vers la guérison en trois à six semaines.

Il est conseillé d'aller consulter son médecin généraliste ou un spécialiste (dermatologue) pour effectuer un diagnostic.


publicité