publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le pityriasis rosé de Gibert

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Le pityriasis rosé de Gibert est une maladie de peau. Elle se manifeste par une éruption cutanée de plaques ovalaires de couleur rose ou rouge pâle.

Les lésions apparaissent brutalement, ne sont pas douloureuses, ni prurigineuses (c'est-à-dire qu'elles ne démangent pas ou peu). Cette maladie est fréquente, bénigne et spontanément résolutive.

Sa fréquence est estimée à un peu plus de 1% de la population. Mais ces chiffres sont probablement sous-estimés. En effet, le pityriasis rosé de Gibert est très courant. Et la bénignité de cette affection et la rapide résolution des symptômes n'amènent pas toujours les gens à consulter.

Le pityriasis rosé de Gibert survient le plus souvent chez les enfants et les jeunes adultes, plutôt des jeunes femmes (75 % des cas surviennent entre 10 et 35 ans). En France, il y a une recrudescence des cas à l'automne et au printemps, et une raréfaction en été. Il semblerait que la maladie ne soit pas, ou peu, contagieuse.

Sa cause précise n'est pas connue. Mais les spécialistes penchent en faveur d'une origine infectieuse. Plus précisément, le pityriasis rosé de Gibert serait dû à la réactivation de virus du groupe herpès : HHV7 et HHV6, de façon concomitante. Cette maladie a été décrite par M. Gibert en 1860 d'où son nom...


publicité