publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pityriasis versicolor : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

La plupart des traitements du pityriasis versicolor sont locaux. Ils reposent sur les dérivés imidazolés (topiques « anti-champignons »), ou sur le sulfure de sélénium, durant plusieurs semaines. Ils sont sous forme de lotions, de crèmes...

Le traitement permet d'arrêter la propagation de l'infection. Néanmoins, les taches peuvent persister malgré une bonne conduite du traitement. Si les taches dépigmentées disgracieuses persistent, on recommande une exposition solaire modérée au retour des beaux jours, sans prendre de coup de soleil, pour accélérer la repigmentation. Les dermatologues ne recommandent pas de faire des UVA en cabine.

Afin d'éviter les récidives, fréquentes dans cette infection, il est conseillé d'appliquer le traitement sur tout le corps. En effet, la plupart des rechutes apparaissent parce qu'il existe d'autres foyers infectieux, invisibles, sur le corps.

Le pityriasis versicolor tend à récidiver, surtout l'été. Certaines mesures préventives permettent d'atténuer l'éruption. Ainsi, il est conseillé d'éviter les vêtements favorisant la transpiration, de changer de serviettes de toilette régulièrement, et de ne pas partager son linge de bain.

Généralement, un traitement de 3 semaines associé à une bonne hygiène de vie suffit pour stériliser les lésions.

Si la récidive est fréquente, on peut se laver avec un gel nettoyant moussant, pour limiter la prolifération des champignons, comme le Mycogel®.



publicité