publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Placenta praevia - placenta bas

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. septembre 2014)

© Jupiterimages/Stockbyte

Beaucoup de futures mamans s'inquiètent lorsque leur gynécologue obstétricien ou la sage-femme leur annonce qu'elles présentent un placenta bas, ou placenta prævia. Voici quelques explications...

Le placenta est un organe qui se constitue lors de la grossesse, à l'intérieur du ventre de la mère, plus précisément dans l'utérus. Il se compose de deux faces. La face maternelle, composée de ce que l'on appelle les cotylédons. Ils sont accrochés directement sur la muqueuse tapissant la cavité utérine. La face foetale donne naissance au cordon ombilical reliant le bébé au placenta. Cette face foetale du placenta est recouverte par la poche des eaux qui entoure également le bébé.

Le placenta contient à la fois du sang maternel et du sang foetal qui ne se mélangent pas grâce à la barrière placentaire. Le rôle principal du placenta est d'apporter au bébé le nécessaire pour son développement et sa croissance, c'est-à-dire des nutriments et de l'oxygène.

Les déchets produits par le foetus sont également évacués par le placenta.
Le deuxième grand rôle du placenta est de fabriquer des hormones, comme l' HCG (hormone chorionique gonadotrope) que l'on recherche lors des tests de grossesse.

Le placenta joue également le rôle de barrière contre certains agents pathogènes, mais il laisse passer de la mère vers son bébé, des substances (l'alcool, les drogues, des médicaments, les virus...) pouvant causer des malformations, si aucune précaution n'est prise.

Le placenta est donc une organe essentiel pour le développement du foetus, aussi s'il mal positionné (comme dans le cas d'un placenta praevia), les conséquences peuvent être majeures.
Cet article rédigé avec une sage-femme détaille les causes, les symptômes et les traitements d'un placenta praevia.


publicité