publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pleurésie : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

De manière générale, une personne atteinte de pleurésie sera vite essoufflée et présentera une petite toux sèche dite posturale, voire une douleur augmentée par l'inspiration. Ces symptômes doivent amener à consulter un médecin.

Les symptômes sont variables en fonction du mode d'installation de la pleurésie, ils dépendent de la cause, mais également de l'importance de l'épanchement. Dans le cas d'une origine infectieuse, le patient présentera de la fièvre.

Plusieurs examens sont nécessaires pour établir le diagnostic précis d'une pleurésie.

Le médecin généraliste procède d'abord à un examen clinique. S'il suspecte une pleurésie, le médecin fera faire une radiographie du thorax au patient et le dirigera alors vers le pneumologue.

La radio du thorax va permettre de confirmer ou non ce premier diagnostic. La plupart du temps, la pleurésie ne touche qu'un seul poumon. Il est donc assez aisé de voir une anomalie en comparant les deux poumons. On observe notamment une opacité dense (zone blanche), homogène, qui efface les structures avoisinantes (diaphragme, bords du coeur).

Ensuite, une ponction pleurale va être réalisée (sous anesthésie locale) pour prélever le liquide afin qu'il soit analysé dans le but d'orienter le diagnostic. Pour cela, il faut que l'épanchement pleural soit suffisamment abondant. Une échographie pleurale permet aisément d'effectuer correctement la ponction, si nécessaire.


publicité